Dernières News

La foreuse de Curiosity de nouveau opérationnelle ?

La foreuse de Curiosity Curiosity se dirige vers une reprise des forages.

La foreuse de Curiosity de nouveau opérationnelle ?

La foreuse de Curiosity a été utilisée à 15 reprises entre 2013 et 2016, pour recueillir des échantillons et les analyser dans le laboratoire embarqué du rover. Mais en décembre 2016, le mécanisme d’alimentation de la foreuse a cessé de fonctionner de manière fiable. Pour éviter de paralyser Curiosity, les équipes de la mission ont décidé de ne plus l’utiliser. Après avoir étudié les possibilités de rétablir le fonctionnement du mécanisme d’alimentation ou de l’utiliser malgré le manque de fiabilité, les ingénieurs de la NASA ont préféré le développement d’une autre méthode de forage. Depuis, ils testent différentes manières de forer le sol martien, sur Terre avec la réplique de Curiosiy. Steve Lee, chef de projet adjoint au JPL de la NASA déclare:

«Nous continuons à prendre les précautions nécessaires pour développer et tester les façons d’utiliser le robot d’une façon différente, et Curiosity poursuit ses recherches qui ne nécessitent pas de forage.»

La foreuse de Curiosity en action

La foreuse de Curiosity

La foreuse de Curiosity en action le 8 février 2013. Crédit: NASA/JPL-Caltech

Le bras robotique comme solution

Une nouvelle méthode de forage a été testée avec réussite sur Terre. Les ingénieurs pensent utiliser le bras du rover pour percer de nouveau le sol de la planète rouge. Le foret est avancé dans la roche par le mouvement du bras robotique plutôt que par le mécanisme d’alimentation du foret. Le 17 octobre pour la première fois en 10 mois, Curiosity a posé son foret sur sol martien. Il l’a pressé vers le bas, puis il a appliqué des petites forces latérales prenant des mesures avec un capteur de force.  Douglas Klein, ingénieur en chef du JPL pour le développement du retour au forage de la mission explique:

« Le test consiste à mieux comprendre comment le capteur de force / couple sur le bras fournit des informations sur les forces latérales. » « Ce n’est pas simple, c’est une chance que le bras ait un capteur de force / couple. »

Cette manœuvre va être reproduite plusieurs fois pour apprendre à maîtriser cette technique. Si tout fonctionne comme prévu, Curiosity devrait de nouveau pouvoir faire des trous sur Mars.

foreuse de Curiosity

Les ingénieurs de la mission Curiosity font des tests de forage avec la réplique du robot sur Terre. Crédit: NASA/ JPL-Caltech

Source

L’article « Mars Rover Mission Progresses Toward Resumed Drilling » publié le 23/11/2017 par la NASA est ici. Article issu du site Agences-Spatiales.